Luminothérapie

Accueil > Thérapies > Luminothérapie

La lumière est le principal régulateur des cycles biologiques. C’est elle, qui vient arrêter la sécrétion de mélatonine qui si elle était continue nous laisserait somnolent et fatigué. A ce titre la luminothérapie est intéressante pour les troubles de l’humeur et pour les troubles circadiens.

Lumière et dépression saisonnière

Certaines personnes commencent à éprouver épuisement, hyper-somnolence et envie de manger à partir d’octobre/novembre pour retrouver leur énergie et leur dynamisme vers mars/avril. C’est à dire, lorsque les jours sont redevenus assez longs et qu’ils reçoivent plus de lumière naturelle.

Il s’agit de ce que l’on nomme : « la dépression saisonnière ». En fait, il ne s’agit pas vraiment d’une dépression. On ne retrouve pas la culpabilité, les idées noires typiques de la dépression mais par contre la fatigue qui ne passe pas avec le repos : « l’asthénie » est bien présente. Ces patient plus justement commencent à hiberner car ils ne reçoivent pas assez de lumière pour stopper la production de mélatonine.

Une partie des patients ayant un trouble bipolaires sont aussi saisonniers et leurs épisodes maniaques ou mélancoliques sont influences par la lumière.
D’ailleurs, contrairement à ce que beaucoup pensent, c’est au printemps que la fréquence des suicides est la plus importante quand les patients déprimés et inhibés tout l’hiver commencent à retrouver assez d’énergie pour passer à l’acte.

La luminothérapie est le traitement de choix des dépressions saisonnières mais c’est aussi un traitement adjuvant très efficace pour les patients présentant un épisode dépressif répondant mal aux traitements antidépresseurs, et ceci même chez les bipolaires.

La luminothérapie peut être utilisée en complément du traitement ou seule au cours de d’interventions plus élaborées, impliquant privation temporaire de sommeil et une manipulation du rythme veille-sommeil consistant à déclencher une avance de phase.

Lumière et trouble circadien

La lumière permet aussi et très efficacement de réguler les périodes de sommeil. Elle peut repousser le sommeil chez les personnes en avance de phase, c’est à dire ceux qui s’endorment trop tôt : « les alouettes », mais elle est aussi extrêmement utile pour réveiller le matin, ceux qui sont en retard de phase, c’est à dire ceux qui naturellemnt s’endorment très tard : « les hiboux »

D’ailleurs, si vous pouvez laisser les volets de votre chambre ouverts pour être reveillé par la lumière de l’aube, vous contribuerez à re-synchroniser vos rythmes circadiens et vous vous sentirez mieux.

La luminotherapie necessite des lampes speciales avec une lumiere blanc/bleue ou bleue mais sans ultraviolet et elle doit être utilisée à des horaires déterminés en fonction de votre probleme.

La luminotherapie agit vite, elle est tres bien tolérée et ne comporte que de tres rares contre indications chez les personnes ayant des maladies rétiniennes.