Perfectionnisme et TOC

Le besoin de tout faire à la perfection n’est pas vraiment un TOC.
Bien que chaque personne ayant un TOC ressente le besoin de faire ses compulsions de manière parfaite, pour ne pas avoir à tout recommencer.

Perfectionnisme et Phobie

Le perfectionnisme est souvent associé à la phobie sociale. C’est la phobie qui fait vivre dans la peur du jugement.
Le patient phobique social va assez facilement penser que si il fait tout parfaitement, alors il n’aura plus à craindre d’être jugé : le jugement ne pouvant qu’être positif.
La difficulté résidant dans le fait d’atteindre la perfection évidemment. Donc le risque d’être jugé persiste.

Perfectionnisme et trouble de l’estime de soi

Les personnes se vivant comme insuffisantes, vont aussi recourir au perfectionnisme en pensant ainsi devenir acceptables. Qu’elle vont gagner en valeur à leurs yeux et aux yeux des autres.

C’est évidemment l’échec qui les attends, puisque la perfection n’est pas accessible et elles réagissent à cet échec en asseyant encore plus d’être parfaites. Et c’est le cercle vicieux.

Dans ce cas, il ne s’agit pas d’un trouble anxieux, mais d’un trouble de personnalité, c’est à dire une croyance négative que la personne à sur elle même. Croyance que la personne ne remet pas en cause, malgré les conséquences négatives que cette croyance entrainent pour elle.

C’est la thérapie cognitive qui est la plus intéressante pour traiter les troubles de personnalité et ce sont les psychologues qui s’en occupent.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib