Paralysie du sommeil

Accueil > Troubles du sommeil > Paralysie du sommeil

C’est l’inverse du somnambulisme.

Dans le somnambulisme la conscience dort en sommeil profond et le corps est réveillé et se promène en faisant n’importe quoi dans la maison.
Dans la paralysie du sommeil, la conscience est réveillée mais le corps dort, et il est complétement paralysé sur le lit. Même la respiration se passe de manière automatique.
Ce qui veut dire en pratique que vous êtes conscient, en panique, dans votre lit, sans pouvoir ni bouger ni respirer librement.
Pour ne pas aider, vous pouvez avoir des hallucinations. Des présences terrifiantes et fantomatiques dans la pièce, que vous discernez du coin de l’œil (sans pouvoir bouger, donc) et qui se déplacent, flottent ou passent à travers les murs. Vous pouvez aussi avoir des hallucinations tactiles avec l’impression que vous touchez des choses bizarres ou que vous êtes touché par des écailles, du cuir, ce genre de choses.
En fait, même si vous êtes conscient, vous êtes encore partiellement dans une phase de sommeil paradoxal. C’est le sommeil du rêve, lors duquel, pour chacun de nous et chaque nuit, le corps est paralysé. Donc votre corps est normalement paralysé, comme il doit l’être pendant que vous rêvez. Et votre conscience est infiltrée de contenus oniriques, ce sont les hallucinations que vous avez : des fragments de rêve que vous observez autour de vous.
La paralysie dure de quelques secondes à quelques minutes.
C’est complètement sans danger, mais désagréable.
La prochaine fois, ne vous affolez pas.
Il y a des traitements et des méthodes pour agir sur les paralysies du sommeil.