Tics et syndrome de Gilles de la Tourette

Accueil > Tics et Gilles de la Tourette

C’est la maladie des tics

C’est une maladie génétique et elle entraine l’apparition de tics dans l’enfance à partir de l’âge de 4 à 5 ans. Plus souvent chez les garçons que chez les filles.

Des tics du visage mais pas uniquement

Les tics sont des mouvements soudains, stéréotypés et répétitifs, qui prédominent en général au visage comme des clignements d’yeux, des relevés de sourcils, des mouvements des yeux, des lèvres, de la langue. Le cou, les épaules, les mains, peuvent être touchés aussi. Plus rarement le reste du corps. Il peut y avoir aussi des reniflements, des sifflements, des bruits de langues, des cris, des jappements, parfois des mots, plus rarement des expressions.

Ces mouvements sont complètement involontaires et dénués de sens. Ils ont lieu sans que l’enfant n’en ait conscience.

Au cours de la journée, ils sont aggravés par le stress et la fatigue et s’arrêtent si l’enfant est très concentré et quand il dort.
Au cours de l’année, ils évoluent par bouffées de quelques semaines et puis se calment avant que d’autres tics n’apparaissent.

Les tics vont croissant au cours de l’enfance et de l’adolescence. Toujours de manière aléatoire et imprévisible. En général, ils disparaissent ou s’atténuent fortement en fin d’adolescence ou en début d’âge adulte.

Un enfant, peut n’avoir qu’un seul ou que quelques tics au cours de sa vie.

Le syndrome de Gilles de la Tourette est la forme complète associant de multiples tics moteurs, vocaux et des tics complexes.

Il faut systématiquement rechercher la présence de TOC et le Trouble Attentionnel.

Le trouble attentionnel commence un peu plus tôt que les tics et les TOC plus tard.

Vous pouvez très bien voir un enfant ayant un trouble attentionnel et quelques tics et un autre avec de multiples tics et un trouble obsessionnel associé.

Le syndrome de Gilles de la Tourette est aussi fréquemment associé à l’impulsivité, aux crises de colère explosives et aux difficultés d’apprentissage.

Il existe des techniques comportementales de rééducation pour les tics et dans les cas sévères il y a des traitements médicamenteux efficaces.

Trouble attentionnel et trouble obsessionnel se soignent aussi.