Phobie de l’avion

Accueil > Troubles anxieux > Phobies > Phobie de l’avion

Il y plusieurs peurs qui peuvent se manifester à propos de l’avion.

La peur de l’enfermement et de la perte de contrôle.

Vous anticipez le vol, vous l’évitez autant que possible, et si vous êtes obligé de prendre l’avion, vous ne rêvez que d’une chose c’est d’être dans le coma tout le vol et de vous réveiller frais et dispo à destination.
Vivement la teleportation qui réglera tout vos problèmes d’avion !

En pratique, vous avez peur dès que la porte de l’avion se referme et que vous ne pouvez plus sortir et que vous ne contrôler plus rien. Vous avez essentiellement peur avant le vol et au début, après ça va mieux. Sauf s’il y a des turbulences qui redeclenchent la peur de la perte de contrôle et la panique.

En fait, vous avez une agoraphobie et l’avion n’est que l’une des situations que vous craignez.

La peur de la machine

Pour vous, cette machine ne peut que se crasher et vous savez que c’est lorsqu’elle est le plus près du sol que le danger est maximal.

Vous préférez les avions modernes et les plus récents si possible (et surtout pas les avions à hélices). Vous connaissez la liste noire des compagnies par coeur, et si vous pouviez connaitre le planning de maintenance de l’avion ce serait parfait.
En pratique, c’est le décollage et l’atterissage que vous craigniez. En vol et en vitesse de croisière, ça va mieux.
Bon, faut pas qu’il y ait des turbulences non plus…

La peur du vide.

C’est quand vous réalisez qu’il y a 10 km de vide en dessous de vous, que la peur se manifeste.
Pour vous, au contraire des précédents, c’est se rapprocher de la terre qui vous sécurise.

Voire une image d’avion en plein air, voire la trajectoire de vol sur une carte peut suffire a déclencher la peur, même à terre.

Vous avez une phobie du vide.

La peur de l’accident et de ses conséquences,

En fait, vous anticipez tout, et surtout les problèmes. L’avion n’est qu’une occasion de plus de vous faire du souci dans votre planning déjà overbooké parce qu’il y aussi d’autres soucis comme : le retard à l’aéroport, le cambriolage de la maison, la maladie des enfants, l’erreur de réservation de l’hôtel, la tornade, le tremblement de terre ou le tsunami, l’intoxication alimentaire, etc, etc, sans fin.

Alors s’il faut prendre un avion en famille, vous préfèrez soit prendre deux avions (comme ça il y aura des survivants) ou au contraire tout le monde dans le même, comme ça, il ne restera pas un orphelin.

Vous vous faites aussi du souci si un proche doit prendre l’avion et vous lui demandez de vous appeller à l’arrivée sinon, vous vous inquiétez.

En fait vous avez un trouble anxieux généralisé.

Quelle que soit votre peur en avion, elle se traitera très bien par thérapie comportementale.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib